+33 1 75 43 72 72 

logo acceor (1)
Blog

Mise en place d’un processus de prospection structuré

Processus de prospection structuré
Table des matières

Un processus de prospection est une série d’activités organisées visant à identifier, qualifier et contacter des prospects potentiels dans le but de développer des relations commerciales et de générer des opportunités de vente.

Il peut inclure la recherche de nouveaux clients, la collecte d’informations sur leurs entreprises et leurs besoins, ainsi que l’initiation du premier contact pour présenter vos produits ou services.

Pour réussir la mise en œuvre de cette démarche, les entreprises se doivent de réaliser une bonne planification, d’exploiter les canaux ou outils appropriés et de réaliser un suivi du processus de prospection grâce aux bons KPIs.

Qu’est-ce que la prospection commerciale B2B ?

Pour donner une définition de la prospection, il s’agit d’une activité qui implique la recherche active de nouveaux clients en ciblant des audiences potentiellement intéressées par les produits ou services d’une entreprise.

Ces clients potentiels, appelés prospects, peuvent être atteints par divers moyens, nécessitant une adaptation en fonction de leur profil.

En effet, les approches diffèrent entre la prospection B2C, qui vise le grand public et les particuliers, et la prospection B2B, orientée vers les entreprises et leurs dirigeants.

Pour mener à bien un processus de prospection, plusieurs méthodes sont disponibles. Bien que ces méthodes visent toutes à acquérir de nouveaux clients et à stimuler l’activité commerciale, elles requièrent un savoir-faire spécifique pour être efficaces.

Comment planifier son processus de prospection commerciale B2B ?

Pour réussir son activité commerciale, il est capital de mettre en place en plan de prospection composé d’un certain nombre d’étapes clés.

Réaliser une étude de marché

La première étape du processus de prospection commerciale est la réalisation d’une étude de marché. Cette étape initiale est essentielle pour une planification efficace, car elle offre un bon aperçu de l’environnement dans lequel la prospection commerciale sera réalisée.

Pour mener à bien cette étude, il est recommandé de suivre un processus en trois phases. La première phase implique une bonne analyse de la concurrence.

Il est, en effet, nécessaire d’identifier les principaux concurrents opérants sur le marché cible. Ensuite, il faut procéder à une évaluation comparative en examinant divers aspects tels que les performances financières, la présence géographique, les stratégies commerciales et la satisfaction client.

La deuxième phase de cette étude, quant à elle, consiste en une étude qualitative. Cette étape implique la collecte d’informations qualitatives en interagissant avec des parties prenantes spécifiques telles que des experts du domaine et les clients des concurrents.

Enfin, la troisième phase se concentre sur l’analyse de l’environnement global. Cette étape vise à examiner les facteurs politiques, économiques, sociaux, technologiques et environnementaux susceptibles d’influencer la stratégie commerciale.

En intégrant les résultats de ces analyses, il est possible d’obtenir des informations clés qui faciliteront la mise en œuvre des étapes suivantes du processus de prospection.

Etablir les objectifs de la prospection

Afin d’assurer le succès de son processus de prospection commerciale, il est important que l’entreprise établisse des objectifs clairs et précis à atteindre.

Ces objectifs servent de balises pour définir la direction à suivre. Il est donc primordial de consacrer une attention particulière à cette phase de la prospection.

Pour la réussir, l’entreprise doit s’interroger sur les résultats qu’elle souhaite obtenir à l’issue de ses efforts de prospection. Cette réflexion lui sera d’une grande aide pour déterminer les objectifs opérationnels à assigner à l’équipe commerciale, tels que :

  • Le nombre de nouveaux clients à acquérir par chaque membre de l’équipe commerciale ;
  • Le volume d’appels à effectuer par jour ou par semaine (cas de la prospection téléphonique) ;
  • Le nombre de rendez-vous B2B à planifier.

Il est, toutefois, à noter que pour établir les objectifs de la prospection de manière efficace, une démarche importante consiste à identifier, au préalable, ses cibles B2B. Il est, en effet, essentiel de définir avec soin les profils types de ses clients potentiels afin de définir ses objectifs en conséquence.

Mettre en place une base de données

La phase suivante de la démarche de prospection implique la création d’une base de données de prospects par l’entreprise.

Cette base de données est essentiellement un ensemble de renseignements fournissant aux équipes commerciales toutes les données pertinentes sur les prospects identifiés.

Pour réussir cette étape du processus de prospection, plusieurs approches sont envisageables. L’une d’entre elles consiste à acheter des bases de données existantes.

Cependant, il est recommandé de privilégier la constitution d’une base de données interne en combinant des données grâce à une collecte d’informations.

Préparer son discours commercial

Une fois les informations sur les prospects ciblés rassemblées, il sera temps de développer les arguments qui sauront persuader ces derniers. La prochaine phase de la démarche de prospection consiste donc à composer son discours de vente.

Le discours de vente joue un rôle clé en prospection commerciale. Il permet non seulement d’éviter l’improvisation de la part des commerciaux, mais aussi d’améliorer leur efficacité et leur pouvoir de persuasion.

Pour assurer son efficacité, ce discours doit être bref, précis et concis. En outre, il doit contenir les éléments suivants :

  • Les besoins des prospects identifiés en fonction de leur secteur d’activité et/ou de la taille de leur entreprise ;
  • Des questions ouvertes permettant à l’interlocuteur de s’exprimer sur ses problèmes et ses défis ;
  • Des réponses préétablies aux objections les plus fréquentes.

La réussite de cette étape du processus de prospection peut également être facilitée par le recours à un professionnel expérimenté.

Lancer le processus de prospection B2B via le télémarketing

Le télémarketing demeure une approche de prospection commerciale B2B particulièrement efficace et pertinente. Elle permet de susciter aisément chez les prospects l’intérêt et la curiosité pour les offres de l’entreprise.

En adoptant cette stratégie, celle-ci peut augmenter ses chances de générer des leads qualifiés et de les convertir en clients fidèles. Cependant, pour atteindre cet objectif, une organisation rigoureuse et une maîtrise impeccable de la prospection téléphonique sont essentielles.

Si ces critères vous font défaut, une alternative judicieuse consiste à externaliser votre prospection téléphonique en la confiant à une agence spécialisée, telle que Acceor. Nos experts en développement commercial sont hautement qualifiés dans le domaine du télémarketing.

Le lancement d’une campagne par le biais du télémarketing étant une étape clé du processus de prospection, il est recommandé de vous faire accompagner par des professionnels pour garantir le succès de cette opération.

Quels canaux ou outils utiliser au cours de la mise en place du processus de prospection ?

Pour réussir leurs démarches de prospection, les techniques et les outils que peuvent exploiter les entreprises sont nombreux.

Le téléphone

Le télémarketing est une approche clé dans les activités commerciales et constitue un outil précieux dans le processus de prospection. Il implique d’entrer directement en contact par téléphone et de manière personnalisée avec des clients ou des prospects.

Plus précisément dans le contexte du B2B, les entreprises apprécient cet outil de prospection en raison de ses nombreux avantages. Il permet notamment de diffuser un message commercial auprès des cibles identifiées lors de la prospection et d’établir des relations étroites avec les prospects.

Le télémarketing peut être effectué par les équipes commerciales internes d’une entreprise. Cependant, pour exploiter au maximum les avantages de cette méthode de prospection, il est recommandé d’être accompagné par des professionnels issus d’une agence spécialisée dans la prospection commerciale B2B.

LinkedIn

LinkedIn se distingue comme le leader des réseaux sociaux B2B. Avec plus de 610 millions de membres actifs en France, cette plateforme constitue une précieuse ressource pour un processus de prospection réussie.

Si vous visez une génération efficace de leads, il s’agit d’un allié inestimable puisque selon Hubspot, son efficacité en matière de génération de leads dépasse de 277% celle d’autres plateformes.

En simplifiant l’identification des prospects à fort potentiel et en favorisant une meilleure connaissance de ces derniers, LinkedIn permet aux entreprises de renforcer leur argumentaire commercial B2B et d’interagir avec des décideurs clés.

Les webinaires

Le webinaire, ou webinar, est un canal de communication permettant d’atteindre simultanément un large auditoire de contacts et de prospects sans nécessiter leur déplacement physique.

Grâce à un webinaire, il est possible de repérer les prospects intéressés dans son domaine d’activité, d’initier un premier contact de qualité avec eux et de démontrer son expertise.

En somme, le webinaire s’avère être un précieux atout pour soutenir un processus de prospection commerciale B2B.

L’emailing

L’emailing est une stratégie de communication qui consiste à envoyer des mails à des prospects enregistrés préalablement dans une base de données.

Un des principaux avantages de cette approche de prospection réside dans sa capacité à informer les clients et les prospects sur les offres et l’actualité de l’entreprise, maintenant ainsi sa présence dans leur esprit tout en les incitant à explorer ses produits ou services.

Un autre aspect positif de l’emailing réside dans son coût relativement modéré. En effet, dans de nombreux cas, cette méthode génère un retour sur investissement (ROI) particulièrement intéressant pour les entreprises.

Cet attrait financier s’explique en partie par la diversité des actions réalisables avec cet outil de prospection.

En effet, de la présentation des produits à l’insertion de liens cliquables menant, par exemple, à un calendrier de rendez-vous en ligne, l’emailing offre une large gamme de possibilités d’interaction.

Le CRM

Le système de gestion de la relation client (CRM - Customer Relationship Management) est un outil logiciel important dans le processus de prospection commerciale.

Ses fonctionnalités permettent une gestion efficace du cycle de vente, une connaissance approfondie des clients grâce à une base de données, la facilitation de campagnes d’emailing, ainsi qu’un suivi précis des devis, factures, stocks et paiements.

Le CRM s’avère aussi un outil essentiel pour planifier les actions à venir au cours du processus de prospection.

Quels sont les KPI à surveiller durant la mise en place du processus de prospection ?

Afin de mettre toutes les chances en sa faveur pour réussir son circuit de prospection, une démarche fondamentale est de réaliser un suivi du processus à travers des KPI et d’effectuer des ajustements en conséquence.

Le taux de réponse

Dans le cadre de la mise en œuvre du télémarketing, le taux de réponse aux appels constitue un indicateur clé de performance (KPI) primordial à surveiller. Il indique la proportion d’appels initiés par les équipes commerciales ayant suscité une réponse.

Un taux de réponse élevé indique une réceptivité des prospects aux appels, facilitant ainsi l’ouverture de perspectives d’interactions commerciales. Ce KPI constitue ainsi un élément clé pour évaluer l’efficacité des efforts de prospection téléphonique et ajuster les stratégies en conséquence.

Le nombre de leads générés

Il est essentiel de surveiller attentivement le nombre de leads générés lors de la mise en place du processus de prospection. Parmi les KPI à suivre, celui-ci offre une indication directe de l’efficacité des efforts de prospection.

Il mesure le nombre de nouveaux contacts ou prospects qualifiés obtenus grâce aux différentes techniques de prospection mises en œuvre. Un nombre croissant de leads peut indiquer une prospection réussie et une bonne génération de prospects.

À l’inverse, un nombre stagnant ou en diminution peut révéler des lacunes dans les méthodes de prospection ou des ajustements nécessaires dans la stratégie globale.

Le taux de conversion des prospects

Un autre élément clé pour évaluer l’efficacité du processus de prospection réside dans le taux de transformation des prospects en leads.

Ce taux représente la proportion de prospects ayant été qualifiés et transformés en clients, c’est-à-dire en contacts qui génèrent du revenu à l’entreprise.

Lorsqu’il est élevé, ce KPI indique une prospection fructueuse, tandis qu’un taux faible souligne des opportunités d’amélioration.

Le coût d’acquisition d’un client

Le coût d’acquisition client (CAC) constitue un paramètre financier clé permettant à une entreprise d’évaluer l’efficacité de ses investissements dans le processus de prospection.

En d’autres termes, il représente le coût moyen supporté par l’entreprise pour l’acquisition d’un nouveau client.

Pour déterminer le CAC, le coût global des initiatives de prospection et de marketing est divisé par le nombre de nouveaux clients acquis au cours d’une période spécifique.

Un coût d’acquisition client élevé peut suggérer que les stratégies de prospection sont soit coûteuses, soit peu performantes. En contrôlant ce paramètre, les entreprises pourront ajuster leurs investissements afin d’optimiser leur rentabilité et de maximiser leur retour sur investissement.

Que retenir de la mise en place d’un processus de prospection structuré ?

En conclusion, pour réussir la mise en œuvre de son processus de prospection, il convient de commencer par une bonne planification de ce dernier.

Cette planification débute par une étude de marché en trois phases : analyse de la concurrence, étude qualitative et analyse de l’environnement global.

Ensuite, il faut établir des objectifs précis tels que le chiffre d’affaires à atteindre ou le nombre de nouveaux clients à acquérir.

Enfin, il est essentiel de mettre en place une base de données de prospects et de préparer un discours commercial persuasif avant de lancer sa prospection, notamment via le télémarketing.

En ce qui concerne les canaux ou outils nécessaires pour réussir sa démarche de prospection, il est possible de citer le téléphone, LinkedIn, les webinaires, l’emailing et les CRM.

Par ailleurs, pour évaluer l’efficacité du processus de prospection, il est capital de surveiller certains indicateurs clés de performance (KPI). Parmi ces KPI figurent le taux de réponse aux appels, le nombre de leads générés, le taux de conversion des prospects en leads et le CAC.

Quelles sont les tendances en matière de mise en place de processus de prospection commerciale ?

L’intégration de l’intelligence artificielle (IA) se profile comme une tendance majeure pour automatiser les processus et optimiser l’utilisation du temps humain.

Les entreprises adoptent des solutions d’IA pour analyser les données, segmenter les prospects, personnaliser les interactions et prédire les comportements d’achat.

Cette approche permet d’améliorer l’efficacité des activités de prospection, de libérer les ressources humaines pour des tâches à plus forte valeur ajoutée et de maximiser les résultats commerciaux.

Quels erreurs éviter lors du lancement de son processus de prospection commerciale ?

Lancer une prospection commerciale sans un plan complet et sans préparer son discours commercial est une erreur majeure à éviter.

Une planification insuffisante peut entraîner une approche désorganisée et inefficace, tandis qu’un discours mal préparé risque de ne pas susciter l’intérêt des prospects.

Pour maximiser les chances de succès du processus de prospection, il est donc essentiel de mettre en place un plan détaillé et de soigner son argumentaire commercial.

Je souhaite booster ma prospection commerciale

    Veuillez renseigner un e-mail professionnel s’il vous plaît

    * Champs obligatoires

    Veuillez renseigner un e-mail professionnel s’il vous plaît

    Partagez cet article sur les réseaux sociaux

    Cet article vous a plu ?

    Donnez votre avis via une note !
    [Total: 0 Average: 0]

    Contactez-nous

    Nous vous appelons dans l’heure.

    Contactez-nous

    Nous vous appelons dans l’heure.

      Veuillez renseigner un e-mail professionnel s’il vous plaît

      * Champs obligatoires

      Veuillez renseigner un mail professionnel s’il vous plait